Wello

Aide à domicile pour tous

Spécialiste des services et du maintien à domicile en Loire atlantique, l'ADT est un acteur incontournable des services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD), de l’aide à domicile et des services à la personne (SAP) en Loire-Atlantique depuis plus de 40 ans.

02 51 80 61 20

Services

Faites une demande, nous vous apportons une solution à votre besoin

Aide au ménage
Accompagnement sortie
Aide autonomie

Retrouvez ici les infos, idées, sentiments partagés...

Agnès
jeudi 25 mars 2021 09:33

Malgré l'année extraordinaire qu' a été 2020, ADT a poursuivi avec énergie à intervenir au domicile, mettre en place des projets, innover ... mais aussi à recruter et à prendre soin de ses équipes.

Agnès
mercredi 23 décembre 2020 11:03

2020 aura été sans nul doute, l’année de tous les défis personnels et professionnels, de tous les courages mais aussi celle de toutes les audaces.

Ensemble, nous avons su dépasser nos craintes et faire face à une situation sanitaire sans précédent pour protéger les personnes accompagnées par ADT, leurs familles et nos proches.

Ensemble, nous avons tiré profit des outils numériques pour garder le lien, assurer nos différentes missions, développer nos actions et nos partenariats mais aussi œuvrer pour une meilleure visibilité des métiers de l’aide à domicile.

Aux salariés d’ADT, le conseil d’administration renouvelle sa reconnaissance et sa fierté. Nous vous remercions pour votre engagement. Il a été sans faille pour une continuité de service et l’expression d’une culture solidaire. Vous êtes un maillon essentiel de la société du « prendre soin ».

Durant la première phase de confinement, nous avons acté des mesures claires de valorisation de votre engagement telles que le maintien des salaires nets ou le versement d’une prime COVID en juin 2020.

Nous souhaitons à chacune, à chacun et à l’ensemble de vos familles de très bonnes fêtes de fin d’année.

Agnès
mercredi 2 décembre 2020 11:13

Signature d’un partenariat stratégique entre VYV³ Pays de la Loire, Aide à Domicile pour Tous 44 et Anjou Accompagnement
VYV³ Pays de la Loire, ADT 44 et Anjou Accompagnement, trois acteurs de l’économie sociale et solidaire de la région Pays de la Loire, ont conclu un accord de partenariat stratégique, visant à proposer une offre de services coordonnée pour faciliter le maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie.

90% de la population entend vieillir chez elle et cela même en situation de perte d’autonomie. Face à cet enjeu sociétal, VYV3 Pays de la Loire et les associations ADT 44 et Anjou Accompagnement ont décidé d’agir ensemble pour répondre aux attentes de la population et ce, en les accompagnant dans la mise en oeuvre de leur projet de vie à domicile. Concrètement, les trois structures ont formalisé leur engagement pour une durée de 5 ans, le 2 décembre dernier, en signant un accord de partenariat stratégique. Rendu possible par l’article 55 de la loi Hamon, ce partenariat leur permet une mise en commun de stratégies, tout en gardant leur pleine autonomie.

Les raisons de cette alliance
Ce rapprochement est le fruit de constats partagés : le nécessaire décloisonnement des interventions sociales et médicosociales au domicile des usagers pour une meilleure qualité de service, l’exigence de renforcer les conditions de sécurité au domicile par l’intégration de nouvelles technologies et enfin, le besoin de repenser le modèle de maintien à domicile, avec la prise en compte des habitats regroupés et inclusifs comme solutions alternatives.
Ce partenariat stratégique, c’est aussi une alliance inédite entre un acteur mutualiste et deux acteurs associatifs, qui partagent les mêmes valeurs de solidarité et d’entre-aide, qui s’appuient sur les mêmes modes de gouvernance et de principe de non-lucrativité et enfin, qui ont fait la preuve de collaborations réussies par le passé.

Des objectifs partagés au service d’une même ambition
Cette alliance traduit l’ambition de créer ensemble des parcours de vie pour les publics fragiles, avec des solutions nouvelles d’accompagnement. Pour ce faire, plusieurs objectifs opérationnels ont été formalisés :
– La création de 6 nouveaux services polyvalents d’aide et de soins à domicile, dits SPASAD, consistant au regroupement en une seule entité d’un service d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) et d’un service de soins infirmiers à domicile (SSIAD). L’intérêt d’un tel dispositif réside dans le fait que chaque usager a un seul interlocuteur, qui organise les différentes interventions à son domicile et peut, à tout moment par sa vision 360°, lui adapter ses services et ses aides à son besoin.
– La mise en place de 4 nouveaux dispositifs innovants de vie à domicile, dits Divadom, comme alternative à l’Ehpad. L’avantage de ce dispositif est, quant à lui, de mettre à disposition de l’usager un panier de prestations personnalisées (soins infirmier, actions de prévention, aide à domicile, accompagnement social…) dans le cadre d’un accompagnement global, comme il en bénéficierait en établissement.
– L’ouverture de 3 habitats inclusifs pour les personnes en situation de handicap, pour faciliter l’accès en milieu ordinaire.
Cette alliance, forte et intégrée sur la région Pays de la Loire, s’affirme comme une réponse majeure et innovante pour le maintien à domicile.

Agnès
jeudi 19 novembre 2020 11:11

N’y allons pas par quatre chemins, le manque d’attractivité des métiers du « prendre soin » à domicile est d’abord le résultat du trop faible niveau des rémunérations qui peinent depuis trop longtemps à dépasser le SMIC.

Le triste spectacle de billard entre agences régionales de santé, départements et caisse nationale de la solidarité et de l’autonomie concernant le versement ou le non-versement des primes COVID aux aides à domicile ne doit pas occulter un secteur historique et majoritairement structuré autour d’une convention collective de l’accompagnement, de l’aide des soins et des services à domicile (issue de la fusion de deux convention collectives déjà anciennes celles des TISF dès 1970 et celle du maintien à domicile depuis 1983)

Cette convention collective prévoit notamment trois grands principes :

− Une heure à domicile c’est 1h15 de travail effectif comptabilisant les temps de trajet, les temps de réunions, et toute sollicitation des salariés en dehors de la présence des familles.

− Un effort de formation deux fois supérieurs aux obligations légales, et ce notamment depuis la dernière réforme de la formation professionnelle.

− Le remboursement systématique des km entre chaque intervention (0.35 €/km)

Cette convention collective a aujourd’hui un défaut principal : celui d’immerger de trop nombreux coefficients sous le SMIC, ayant pour effet, pour les salariés les moins qualifiés, une stagnation de leur rémunération au SMIC pendant près de 15 ans.

Les partenaires sociaux se sont donc saisis de cette injustice et ont négocié sans relâche depuis de nombreuses années pour signer un accord en février 2020 entre l’union syndicale de branche (ADMR, UNA, FNAAP/CSF et ADEDOM) coté employeur, et la CFDT et FO coté salarié. Cet aboutissement n’est sans doute pas étranger aux nombreux rapports Libault, El Khomry, Bierry qui tous ont pointé la nécessaire revalorisation des rémunérations pour rendre plus attractif ces métiers.

Certes les autres convention devront rapidement engager des négociations. En particulier la convention collective du particulier employeur, dont le caractère rétrograde car largement inférieur au Code du Travail vient d’être mis en lumière par deux députés de bords assez différents (rapport Bonnel Ruffin Juin 2020).

L’Avenant 43 est un accord vertueux et ambitieux d’attractivité des métiers du « prendre soin » à domicile par la revalorisation des qualifications des salariés et la création de parcours professionnels.

Dès son agrément par le gouvernement, la revalorisation est immédiate et durable : une augmentation des salaires des métiers du prendre soin de 15 %.

Brigitte Bourguignon sera-t-elle la ministre du domicile ? Les 150 millions dans le PLFSS 2021 préfigurent-ils un tournant domiciliaire ?

Cette signature serait un signal fort pour l’ambition nécessaire à la loi Grand Age et Autonomie et un catalyseur à dépasser les disparités territoriales, statutaires et tous les prétextes à ne rien faire ou à toujours reporter à plus tard une revalorisation des métiers du « prendre soin » à domicile

Le Ségur a montré que l’état est capable de revaloriser tous les professionnels de tous les hôpitaux quels que soit leur statut. Pour les Ehpad, il s’affranchit de la double tutelle ARS/CD pour décider et payer 1 Milliard pour tous les salariés de tous les Ehpad, quelque soit leur statut.

Le Rubicon franchi, Il est possible de faire de même pour les Auxiliaires de Vie à domicile avec un montant équivalent. Une hausse des salaires peut facilement être convenue dans un contrat entre la CNSA, le Conseil Départemental et le Service.

Une fois la revalorisation des salaires faite, seule une structuration du secteur du « prendre soin » rendra possible une revalorisation durable de ces métiers.

L’heure d’une réforme systémique « La loi Grand Age » qui instaure le secteur du « prendre soin » a sonné. Elle ne pourra pas faire l’économie des actions suivantes :

·        Harmonisation et augmentation des tarifs APA/PCH dans tous les départements grâce à la branche autonomie.

·        Unification des conventions collectives pour tous les salariés du secteur du prendre soin à domicile, avec un salaire plancher revalorisé. Cela permettra aussi de fixer un cadre concernant les plannings, les temps de coordination collectifs, et de généraliser les autres éléments de valorisation (équipes matin/soir, temps plein, voiture de service en zone rurale, refonte des référentiels de formation….)

·        Imposition dans la convention collective du particulier employeur des conditions identiques à celles de la convention du prendre soin (salaire, rémunération du temps de transport, formation…), pour les auxiliaires de vie diplômés. Conditionnement du versement de l’APA/PCH au respect de ces règles.

La société où le « prendre soin » occupe plus de place est une société où l’on considère que la coopération est plus importante que la compétition, où les métiers de l’aide à domicile sont valorisés et où l’on cultive ce qui nous permet d’être ensemble.

Geoffroy VERDIER, Directeur Général ADT44

Agnès
vendredi 6 novembre 2020 16:44

Suite aux dernières annonces présidentielles, nous vous confirmons qu’ADT44 maintient l’ensemble de ses prestations à domicile dans le respect du protocole sanitaire et des gestes barrières.

Pour lutter avec vous contre le coronavirus, nous vous rappelons les règles en vigueur à respecter.

Merci de votre confiance.

Agnès
vendredi 6 novembre 2020 16:41

Le 20 novembre 2020, en visio, découvrez le métier de TISF.

Technicien de l’Intervention Sociale et Familiale : qui êtes vous ? Que faites vous ? Une matinée en visio et animée par la Belle Boîte pour comprendre le métier de TISF en 2020. Ses missions, le cadre de ses interventions, son quotidien, les évolutions et son adaptation. Au travers de témoignages de professionnels, de familles accompagnées par ADT, de partenaires sociaux.

 

inscription https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeXtT6BwA_I5F0P3arNhek3VdfDtSRN1ZpHKt9SVkZPmQkm0g/viewform?entry.1442903620=Oui

Agnès
Agnès B.
mardi 21 juillet 2020 15:36

L'allocation personnalisée d'autonomie (APA) est une aide financière attribuée aux personnes de plus de 60 ans en fonction de leur degré d'autonomie, sans condition de ressource. Elle permet de financer des prestations d'AIde à Domicile pour Tous permettant de rester à domicile.https://www.loire-atlantique.fr/jcms/classement-des-contenus/guides-aides/vous-etes/personne-agee/l-allocation-personnalisee-d-autonomie-apa-a-domicile-fr-p1_315752

Agnès
mardi 21 juillet 2020 15:15

L'allocation personnalisée d'autonomie (APA) est une aide financière attribuée aux personnes de plus de 60 ans en fonction de leur degré d'autonomie, sans condition de ressource. Elle permet de financer des prestations d'Aide à Domicile pour Tous permettant de rester à domicile 

https://www.loire-atlantique.fr/jcms/classement-des-contenus/guides-aides/vous-etes/personne-agee/l-allocation-personnalisee-d-autonomie-apa-a-domicile-fr-p1_315752


Nos valeurs

Spécialiste des services et du maintien à domicile en Loire atlantique, l'ADT est un acteur incontournable des services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD), de l’aide à domicile et des services à la personne (SAP) en Loire-Atlantique depuis plus de 40 ans.

Nous sommes également présents à :

NANTES /

COUERON /

SAUTRON /

ORVAULT /

SAINT-HERBLAIN /

... et dans 11 autres villes à proximité